L'AVENTURE
CORPUS DE CITATIONS

 

 

Voir sur Amazon :

Du bon usage des citations :

   Un dictionnaire de citations peut rappeler ce que Paul Valéry disait de la culture « adultérée » à quoi conduisent les examens : un choix expédient de formules à appliquer quels que soient les contextes, et dans le but servile de complaire à un correcteur, n'a rien à voir en effet avec la vraie culture, ni même avec les conditions capables d'amener à une dissertation satisfaisante. Aussi n'est-ce pas dans cet esprit que nous vous proposons ici un ensemble de citations. Il ne s'agit en aucun cas de vous inviter au psittacisme, mais plutôt de guider votre réflexion à travers les secteurs que nous avons identifiés dans notre introduction comme fondamentaux pour réfléchir aux problématiques sur « L'Aventure ». A ce titre, ces extraits pourraient aussi bien être par la suite oubliés ou ne rester dans votre mémoire que par leur esprit. C'est ce qu'Émile Faguet, en s'inspirant de l'expérience de Montaigne, a appelé l'innutrition.

 

VERTUS DE L'AVENTURE

1- La vie est un défi à relever, un bonheur à méditer, une aventure à tenter.
Mère Térésa.

2- L'objectif de toute éducation devrait être de projeter chacun dans l'aventure d'une vie à découvrir, à orienter et à construire.
Albert Jacquard.

3- Vouloir l’événement signifie simplement le sentir comme sien, s’y aventurer, c’est-à-dire se mettre intégralement en jeu en lui, mais sans qu’il soit besoin de quelque chose comme une décision.
Giorgio Agamben.

4- L'aventure semble mêlée à l'existence pratique de tout être humain. Nous sommes les aventuriers de la Terre, nous ne pourrions pas vivre un seul jour, si nous ne traitions pas ce qui est proprement imprévisible comme si c'était prévisible.
Georg Simmel, Philosophie de l'aventure.

5- Un droit que bien peu d’intellectuels se soucient de revendiquer, c’est le droit à l’errance, au vagabondage. Et pourtant, le vagabondage, c’est l’affranchissement, et la vie le long des routes, c’est la liberté. Rompre un jour bravement toutes les entraves dont la vie moderne et la faiblesse de notre cœur, sous prétexte de liberté, ont changé notre geste, s’armer du bâton et de la besace symboliques, et s’en aller ! Pour qui connaît la valeur et aussi la délectable saveur de la solitaire liberté (car on n’est libre que tant qu’on est seul), l’acte de s’en aller est le plus courageux et le plus beau. Egoïste bonheur, peut-être. Mais c’est le bonheur, pour qui sait le goûter. Etre seul, être pauvre de besoins, être ignoré, étranger et chez soi partout, et marcher, solitaire et grand à la conquête du monde. […] Ne pas éprouver le torturant besoin de savoir et de voir ce qu’il y a là-bas, au-delà de l’horizon… Regarder la route qui s’en va toute blanche, vers les lointains inconnus, sans ressentir l’impérieux besoin de se donner à elle, de la suivre docilement, à travers les monts et les vallées, tout ce besoin peureux d’immobilité ressemble à la résignation inconsciente de la bête, que la servitude abrutit, et qui tend le cou vers le harnais.
Isabelle Eberhardt, Heures de Tunis, 1902.

6- Ce qui est vécu, et passionnément espéré dans l’aventure, c’est le surgissement de l’avenir.
Vladimir Jankélévitch, L'Aventure, l'Ennui, le Sérieux.

 

 

L'AVENTURE N'EXISTE PAS

7- L'aventure n'existe pas. Elle est dans l'esprit de celui qui la poursuit, et dès qu'il peut la toucher du doigt, elle s'évanouit pour renaître bien plus loin, sous une autre forme, aux limites de l'imagination.
Pierre Mac Orlan, Petit manuel du parfait aventurier.

8- L’aventure, ça n’existe pas. Le romantisme non plus. Il n’y a que le désir et les problèmes.
Hal Hartley, Simple Men.

9- Notre logique cultive la terre avec trop d'application pour que l'ivraie de la Fortune puisse y trouver la moindre miette où fleurir.
Ernst Jünger, Le cœur aventureux.

10- La grande aventure, c’est de voir surgir quelque chose d’inconnu, chaque jour, dans le même visage. C’est plus grand que tous les voyages autour du monde.
Alberto Giacometti.

11- L'aventure est relative, l'aventure vit non pas dans l'audace de celui qui ose la vivre mais d’abord dans le génie de celui qui la relate ou l’écrit.
Olivier Weber, Conrad, le voyageur de l'inquiétude.

12- Les jeunes gens n'ont l'audace de rien, ni le respect de rien, ni l'intelligence de rien. A eux les expéditions maritimes, c'est bien ce qu'il leur faut. Mais les hautes aventures sont pour les hommes de notre âge, et les hautes aventures sont intérieures.
Henry de Montherlant, Le maître de Santiago.

 

                         
RSS

Informations :          

 

 

         Accueil du site Magister                   m'écrire

Vocabulaire Types de textes Genres littéraires
Lecture analytique Le commentaire Travaux d'écriture
Texte argumentatif Corpus de textes Œuvres intégrales
Dossiers BTS Liens