ALBERT CAMUS
à Lourmarin (Vaucluse)


  C’est en 1958, l’année qui a suivi l’obtention de son Prix Nobel, qu’Albert Camus acquit cette maison dans le Lubéron. Il s’agit plus précisément d’une ancienne magnanerie, nom que l’on donne aux fermes où sont élevés les vers à soie. Aujourd’hui, la demeure est habitée par la fille de l’auteur, Catherine, et Camus repose dans le cimetière du village :