FRÉDÉRIC MISTRAL
à Maillane (Bouches-du-Rhône)



 

  Frédéric Mistral a eu trois demeures successives à Maillane, la mas du Juge (ci-dessus), la maison du Lézard et celle qui est connue sous le nom de Museon Frederi- Mistral. Le mas du Juge, un domaine de 25 hectares, situé entre Maillane et Saint-Rémy, devint propriété de la famille Mistral en 1803. En 1828, François Mistral, veuf depuis 1825, se remaria avec Adélaïde Poullinet. C'est de cette union que naquit le 8 septembre 1830, Joseph-Étienne-Frédéric Mistral, dont toute l'enfance et la jeunesse se passèrent au mas du Juge. Il ne le quitta que pour poursuivre ses études à Frigolet, d'abord, puis à Avignon, et à la faculté de Droit d'Aix-en-Provence. Il en ressortit à l'été 1851, avec une licence et revient vivre au mas du Juge. Trois ans plus tard, c'est la fondation du Félibrige. Frédéric et sa mère furent contraints de quitter le mas du Juge, en 1855, après la mort de François Mistral.