JACQUES PRÉVERT
à Saint-Paul-de-Vence (Alpes-Maritimes)



 

  C'est en 1941 que Jacques Prévert découvre Saint-Paul de Vence, attiré sur la Côte d'Azur par ses activités de scénariste pour le cinéma, à une époque où les studios de la Victorine à Nice tournent à plein régime. Prévert s'installe d'abord à l'hôtel "La Résidence" puis il loue cette petite maison, "la Miette", dans les remparts, face au soleil du matin, jusqu'à la fin de la guerre. En 1948, Prévert reviendra à Saint-Paul, dans la propriété de l'Ormeau, pour quelques mois de repos forcé après son accident. C'est là que, incapable d'écrire, il se mettra au collage.