Accueil

Découvrir, déchiffrer, transcrire les manuscrits de

L'Éducation sentimentale

___________

Historique du travail accompli

    Au début des années 1970, une équipe de chercheurs de la Bibliothèque nationale de France a entrepris le classement des brouillons de L'Éducation sentimentale de Flaubert dont les images sont présentes sur le site Gallica.
    Ils ont pris comme référence l'édition Garnier-Flammarion de 1969 et ont inscrit au crayon sur chaque manuscrit le numéro de la page auquel il correspondait.

    En août 2020 une nouvelle équipe de chercheurs a pris la relève, pour que ce magnifique travail ne soit pas perdu et puisse avoir les développements que permet aujourd’hui l’informatique.

Principales étapes

  • Relevé du numéro de Folio [ici 12], de la pagination de Flaubert [2], et du numéro de la page de l'édition [37] sur chacun des manuscrits.

 

  • Création de la table des matières des 12 volumes de brouillons présents sur le site Gallica.
    Pour atteindre les volumes, cliquez sur les liens qui leur correspondent.
  • Répartition par chapitre de ces 4258 brouillons.
     
  • Création d’une édition électronique paginée selon l’édition Garnier-Flammarion 1969, celle-là même qui apparaît au crayon sur les manuscrits.
    Vous pouvez la voir ici.
     
  • Transcription des 478 pages du manuscrit autographe définitif.
     
  • Transcription des 664 pages du manuscrit des copistes
    Ces pages ne sont pas en ligne car elles sont en cours de relecture.
    Mais vous pouvez voir ici la transcription du premier chapitre.

Positionnement exact des brouillons

  • Numérotation des lignes du manuscrit définitif

 
Définitif autographe, première partie, chapitre 1, page 1
01
02
03
04
Le 15 septembre 1840, vers six heures du matin, la Ville-de-Montereau, 
près de partir, fumait à gros tourbillons devant le quai Saint-Bernard.
Comme il faisait un peu froid, quelques-uns battaient la semelle
en maugréant contre la lenteur de la manoeuvre
. Des gens arrivaient
  • Positionnement précis de chaque brouillon par rapport au manuscrit définitif.

  • Classement des folios.

  • Découpage en épisodes pour les situer dans l'oeuvre.

Les brouillons sont classés très précisément selon le passage auquel ils se rapportent dans le fil du texte.
Mais le classement par ordre d'écriture ne peut être fait sans les transcriptions.
Ils apparaissent donc ici sans tenir compte de l'ordre génétique.
Ce pourra être le premier exercice à faire avec des élèves pour découvrir la progression de l'écriture de Flaubert.

Ce tableau synoptique permettra de créer sur le site universitaire de Rouen la base de données où s'effectueront les transcriptions, comme pour Madame Bovary ou Bouvard et Pécuchet.

Bilan et perspectives

Nous espérons avoir réalisé notre objectif :
Permettre aux chercheurs de tous âges de choisir librement le passage qu'ils veulent étudier, sans attendre les transcriptions, et ouvrir en quelques clics les images des manuscrits sur le site Gallica.
 
Tout n’est pas terminé :
Il faut mettre en ligne les transcriptions du manuscrit définitif et celui des copistes.
Il faudra refaire tout ce travail pour les plans et scénarios présents sur le site Gallica
sous la cote BNF, NAF 17611.
Mais c'est tout simple... il suffit de suivre le mode d'emploi qui a servi pour les brouillons !

L'équipe

Patricia Chabot – Danielle Girard – Bernadette Goarant – Oleg Hirschmann – Philippe Lavergne –
Anne Perthuis-Lejeune – Jean-Christophe Portalis – Hisaki Sawazaki – Nicole Sibireff – Cécile Supiot

Si vous voulez participer à la suite des travaux,
contactez Danielle Girard