LE MONDE DES PASSIONS
CORPUS DE CITATIONS

 

 

 

PASSION ET RAISON

1- Les passions, puisqu'elles peuvent se conjuguer avec la réflexion la plus calme, qu'elles ne peuvent donc pas être irréfléchies comme les émotions et que, par conséquent, elles ne sont pas impétueuses et passagères, mais qu'elles s'enracinent et peuvent subsister en même temps que le raisonnement, portent, on le comprend aisément, le plus grand préjudice à la liberté; si l'émotion est une ivresse, la passion est une maladie, qui exècre toute médication, et qui par là est bien pire que tous les mouvements passagers de l'âme; ceux-ci font naître du moins le propos de s'améliorer, alors que la passion est un ensorcellement qui exclut toute amélioration.
Emmanuel KANT, Anthropologie du point de vue pragmatique.

2- Guerre intestine de l’homme entre la raison et les passions.
S’il n’y avait que la raison sans passions. S’il n’y avait que les passions sans raison.
Mais ayant l’un et l’autre il ne peut être sans guerre, ne pouvant avoir paix avec l’un qu’ayant guerre avec l’autre.
Aussi il est toujours divisé et contraire à lui-même.
Blaise PASCAL, Pensées 410-413.

3- Le grand malheur des passions n'est pas dans les tourments qu'elles causent, mais dans les fautes, dans les turpitudes qu'elles font commettre, et qui dégradent l'homme. Sans ces inconvénients, elles auraient trop d'avantages sur la froide raison, qui ne rend point heureux. Les passions font vivre l'homme, la sagesse le fait seulement durer.
CHAMFORT, Maximes.

4- D'abord, il est admis que toutes les passions relèvent de la folie. On distingue le fou du sage à ce signe que l'un est guidé par la passion, l'autre par la raison. Aussi les Stoïciens écartent-ils du sage toutes les passions comme autant de maladies ; pourtant ces passions non seulement servent de pilotes à ceux qui se pressent pour atteindre le port de sagesse, mais elles sont aussi là, dans la pratique de la vertu, comme des éperons, des aiguillons, pour encourager à faire le bien. Sénèque, deux fois stoïcien, va protester avec véhémence lui qui défend absolument au sage toute passion. Mais ce faisant, ce n'est plus un homme qu'il laisse subsister, il crée plutôt une espèce de dieu d'un genre nouveau, qui n'a jamais existé nulle part, et jamais n'existera. Pour parler plus clairement, il a fabriqué une statue de marbre à l'image de l'homme, stupide et parfaitement étrangère à tout sentiment humain.
ÉRASME, Éloge de la folie.

5- Que la raison nous dirige dans les affaires importantes de la vie, je le veux bien ; mais qu’on en abandonne le détail à ses goûts et à ses passions. Qui consulterait sur tout la Raison serait sans cesse occupé à calculer ce qu’il doit faire et ne ferait jamais rien. Il aurait toujours sous les yeux la possibilité de tous les malheurs qui l’environnent. La peine et l’ennui journalier d’un pareil calcul seraient peut-être plus à redouter que les maux auxquels il peut nous soustraire.
Claude Adrien HELVÉTIUS, De l'esprit, IV.

6- C'est une erreur de distinguer les passions en permises et défendues, pour se livrer aux premières et se refuser aux autres. Toutes sont bonnes quand on en reste le maître ; toutes sont mauvaises quand on s'y laisse assujettir. Ce qui nous est défendu par la nature, c'est d'étendre nos attachements plus loin que nos forces : ce qui nous est défendu par la raison, c'est de vouloir ce que nous ne pouvons obtenir ; ce qui nous est défendu par la conscience n'est pas d'être tentés, mais de nous laisser vaincre aux tentations. Il ne dépend pas de nous d'avoir ou de n'avoir pas des passions, mais il dépend de nous de régner sur elles.
Jean-Jacques ROUSSEAU, Émile ou De l'éducation, V.

7- La raison est, et elle ne peut qu'être, l'esclave des passions; elle ne peut prétendre à d'autre rôle qu'à les servir et à leur obéir.
David HUME, Traité de la nature humaine, II.

 

 

LÉGITIMITÉ DES PASSIONS

8- On a plus perdu, quand on a perdu sa passion que quand on s’est perdu dans sa passion.
Søren KIERKEGAARD, Journal du Séducteur.

9- On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien.
D.A.F. de SADE, Histoire de Juliette.

10- La passion est toute l'humanité. Sans elle, la religion, l'histoire, le roman, l'art seraient inutiles.
Honoré de BALZAC, Avant-propos de La Comédie humaine.

11- Le bonheur, sur lequel on a tant raisonné ou plutôt tant déraisonné consiste à avoir beaucoup de passions et beaucoup de moyens de les satisfaire. Nous avons peu de passions et des moyens à peine suffisants pour en satisfaire le quart; c'est pour cette raison que notre globe est pour le moment des plus malheureux qu'il y ait dans l'univers.
Charles FOURIER, Théorie des quatre mouvements et des destinées générales.

12- Même dans la vie privée, il ne peut régner entre nos diverses tendances une harmonie continue que par l'universelle prépondérance du sentiment qui nous inspire la volonté sincère et habituelle de faire le bien. Ce penchant est, sans doute, comme tout autre, essentiellement aveugle, et il a besoin du secours de la raison pour connaître les vrais moyens de se satisfaire, de même que l'activité lui devient ensuite indispensable pour les appliquer. Mais l'expérience journalière prouve néanmoins qu'une telle impulsion constitue, en effet, la principale condition du bien, parce que, d'après le degré ordinaire d'intelligence et d'énergie que présente notre nature, cette stimulation soutenue suffit pour diriger avec fruit les recherches de l'une et les entreprises de l'autre. Privées d'un tel mobile habituel, toutes deux s'épuiseraient nécessairement en tentatives stériles ou incohérentes, et retomberaient bientôt dans leur torpeur initiale. Notre existence morale ne comporte donc une véritable unité qu'autant que l'affection domine à la fois la spéculation et l'action.
Auguste COMTE, Système de politique positive.

13- Je préfère la folie des passions à la sagesse de l'indifférence. [...] Les passions, il n'en faut pas médire. Tout ce qui se fait de grand en ce monde est fait par elles. Et voici qu'un de leurs éclairs rend un tout petit bébé presque aussi effrayant qu'une menue idole chinoise. Ma fille, je suis content de vous. Ayez des passions fortes, laissez-les grandir et croissez avec elles. Et si, plus tard, vous devenez leur maîtresse inflexible, leur force sera votre force et leur grandeur votre beauté. Les passions, c'est toute la richesse morale de l'homme.
Anatole FRANCE, Le Livre de mon ami.

14- Les passions sont les seuls orateurs qui persuadent toujours. Elles sont comme un art de la nature dont les règles sont infaillibles; et l'homme le plus simple qui a de la passion persuade mieux que le plus éloquent qui n'en a point.
LA ROCHEFOUCAULD, Maximes.

 

 

 

         Accueil du site Magister                   m'écrire

Vocabulaire Types de textes Genres littéraires
Lecture analytique Le commentaire Travaux d'écriture
Texte argumentatif Corpus de textes Œuvres intégrales
Dossiers BTS Liens