L' É C R I T   D 'A P P R O P R I A T I O N

 

 

 

   Cette expression fait son apparition avec la mise en place des nouveaux programmes à la rentrée 2019. Les circulaires la présentent ainsi :

  L’orientation générale du travail en classe de première est liée à la préparation des élèves aux épreuves anticipées de français. L’entraînement aux exercices de l’écrit et de l’oral est donc déterminant, mais l’acquisition des compétences d’expression, d’analyse et d’interprétation, le développement d’une réflexion autonome et l’appropriation des connaissances que vise l’enseignement du français en première passent par la pratique d’exercices divers, qui ne se limitent pas à ceux figurant à l’examen. L’élève garde la trace du travail et des activités menés tout au long de l’année. À cet effet, le professeur propose les outils de son choix : carnet de lecture, fiches de révision, travaux de synthèse etc. Il veille également à faire pratiquer le plus régulièrement possible des écrits d’appropriation.

 Ceux-ci peuvent prendre des formes variées, en fonction des élèves et des objets d’étude :

 VOIR SUR AMAZON : 

– OE Poésie : association d’une image au texte et justification de cette illustration ; écriture d’invention ou d’intervention ; rédaction d’une appréciation personnelle justifiant la préférence de l’élève dans un choix de textes ou dans l’œuvre étudiée ou lue en lecture cursive ; composition d’une brève anthologie personnelle et commentaire personnel sur les textes retenus, etc.
– OE Littérature d'idées : compte rendu ou analyse d’un ou de plusieurs essais ou parties d’essais ; rédaction d’un article de presse sur l’un des thèmes abordés en classe ; rédaction parallèle de textes relevant de diverses formes d’argumentation ; rédaction d’une réponse argumentée à un avis, un écrit d’opinion, un texte pamphlétaire ; écriture d’intervention pour modifier la thèse d’un article d’opinion, etc.
– OE Récit et roman : écriture d’invention ou d’intervention à partir d’un extrait de l’œuvre étudiée ou d’un texte appartenant au parcours associé ; résumé d’une partie du récit ; rédaction d’une appréciation concernant la préférence de l’élève pour tel personnage ou tel épisode ; association d’une image au texte et justification de l’illustration ; rédaction d’un portrait, ou d’une description, etc.
– OE Théâtre : rédaction d’une note d’intention de mise en scène ; compte rendu d’une sortie au théâtre ; écriture d’invention ou d’intervention ; comparaison entre deux mises en scène d’une scène ou d’un acte, résumé d’un acte ; transposition narrative d’une scène, d’un acte, ou du dénouement ; comparaison entre deux pièces dont l’une est à la source de l’autre sur des sujets comme la construction de l’action, le système des personnages, la tonalité dominante, l’intention de sens, etc

  Il s'agit donc de préparer l'élève tout au long de l'année à des compétences qui ne sont pas forcément sanctionnées par les exercices imposés à l'écrit. Dans cet esprit, nous proposons les travaux suivants :

 

 

S O M M A I R E
PLAIDOYER ET RÉQUISITOIRE
LE MONOLOGUE DÉLIBÉRATIF
LE DIALOGUE DÉLIBÉRATIF
LE MONOLOGUE INTÉRIEUR
LA LETTRE
LE PASTICHE
LA PARODIE LITTÉRAIRE
LE CLICHÉ

 

RSS

 

 

 

 

Sommaire du site Magister                   m'écrire
Vocabulaire Types de textes Genres littéraires
Lecture analytique Le commentaire La dissertation
Texte argumentatif Parcours Œuvres intégrales
Dossiers Classes Prépas Liens