L'ORAL

 

 

LES ÉPREUVES DE FRANÇAIS AUX CONCOURS

Écoles Épreuve(s) d'écrit Épreuve éventuelle d'oral
École CentraleSupélec Résumé et dissertation  (4h00) - coeff.11.  
Mines-Ponts  (ENPC - ISAE - ENSTA - Télécom Paris - ENSMP - ENSMSE - ENSMN - IMT Atlantique).  Dissertation  (3h00)
(note éliminatoire < 4/20) - coeff. 5.
Analyse et commentaire d'un texte hors-programme (30 mn).
École Polytechnique Dissertation (4h00) Résumé et commentaire d'un texte hors-programme (30 mn).
ENS Ulm - Paris-Saclay - Lyon Dissertation (4h00) - coeff. 3. Note de l'écrit.
Concours Communs INP Résumé, dissertation (4h00) - coeff. 4. Entretien de personnalité et de motivation (selon les écoles).
Banque e3a   (ENSAM, ESTP, ECE, EFREI, Concours POLYTECH et de nombreuses écoles) Dissertation (3h00) - coeff. 6. Entretien (programme de français des deux années).
École de l’Air Épreuve des Concours Communs INP Exposé et entretien sur un texte (20 mn).
Banque Filière PT (ENSAM, ENSEA, INSA, ENSCI, ESIEE) A. Dissertation (4h00)
B. Résumé et dissertation (4h00)
ENSAM : Analyse de texte sur le thème du programme et commentaire à partir des œuvres. (30 mn).
École Nationale de la Météorologie Résumé et commentaire ou dissertation (3h00)  
École Navale Épreuve des Concours Communs INP  
MINES-TELECOM Épreuve des Concours Communs INP Épreuve d'entretien
ESPCI Dissertation (4h00) Interrogation.
ESM Saint-Cyr Épreuve des Concours Communs INP (4h00) Analyse d’un texte hors programme et entretien.
ICNA Résumé et commentaire hors programme
(4h00)
Analyse et commentaire d’un texte hors programme.
ENAC Résumé ou commentaire hors programme
(4h00)
Entretien de motivation et de personnalité.
ENGEES Résumé  (2h00) et dissertation (3h00)  
GENES ENSAE

ENSAI

Dissertation (3h00)

Dissertation  (3h00)
(note éliminatoire < 5/20)

Exposé sur documents.

Exposé sur article.

ENSAIT A MP - PC - TPC : Résumé 150 mots (2h00)

PT : Dissertation (2h00)
Résumé et questions (2h00)

PSI : Résumé - Dissertation (4h00)

TSI : Épreuve de Polytechnique (4h00)

 
ENTPE Résumé, commentaire ou dissertation
(3h00)
Reprise des notes d’écrit.
Banque Agro-Veto Dissertation (3h00)  
Banque d'épreuves G2E Composition française (3h30)  
Filière A.T.S Résumé de texte et commentaire sur programme réduit (2 œuvres).  
Filière TPC Épreuve des Concours Communs INP.  

ANNALES DE SUJETS ET RAPPORTS DE CONCOURS :
SCEI  — Mines-Ponts —  CCINP  —  Centrale-Supelec —  E3a  —  Banque filière PT — 
École Polytechnique  — Ensea — Scav

 

Voir sur Amazon :

 

PRÉPARER LES ORAUX

Notions à connaître
Culture littéraire et philosophique

Absurde – Allégorie – Anthropocentrisme – Apollinien – Aporie – Aventure – Baroque – Burlesque – Capitalisme – Catharsis – Classicisme – Cubisme – Dadaïsme – Décadentisme – Dionysiaque – Drame, dramatique – Droit naturel, droit positif – Engagement – Épopée, épique – Épicurisme – Essentialisme – Ethnocentrisme – Évangélisme – Existentialisme – Fanatisme – Humanisme – Humour, humour noir – Impressionnisme – Ironie – Jacobinisme – Laïcité – Libéralisme – Lumières – Mal du siècle – Marxisme – Mythe, mythologie – NaturalismeParodie, pastiche – Préciosité – Psychanalyse – Réalisme – Réforme, Contre–Réforme – Romantisme – Satire – Scepticisme – Scolastique – Spécisme – Stoïcisme – Sublime – Surréalisme – Syllogisme – Symbolisme – Théorie du genre – Tragique.

  • Rabelais (Humanisme, rêve encyclopédique : « un abîme de science » mais « science sans conscience n’est que ruine de l’âme »
  • Montaigne (« une tête bien faite plutôt que bien pleine », le scepticisme)
  • Descartes (les quatre règles de la méthode)
  • Diderot (Encyclopédie : donner le savoir pour « briser les chaînes »)
  • Voltaire (lutte contre le fanatisme)
  • Rousseau (critique des Lumières, condamnation de la propriété)
  • Hugo (le Romantisme, les valeurs républicaines)
  • Zola (le Naturalisme, affaire Dreyfus)
  • Gide (libération morale)
  • Sartre (existentialisme, engagement)
  • Camus (absurde et révolte, retour à l’humanisme)
  • Lévi-Strauss (combat contre l’ethnocentrisme, culture plutôt que nature)
  • Michel Serres (la Biogée, l'hominescence)
  • Michel Onfray (athéologie).

 

L’épreuve orale (la khôlle)
(type Mines/Ponts)

*

  L’épreuve s’appuie sur l’étude d’un texte contemporain de réflexion sans rapport avec le programme ; d’une longueur de 700 mots environ, ce texte est extrait d’un essai ou d’un article de journal.

 
  • Le temps de préparation est de 30’.
    Le candidat peut se servir d’un dictionnaire pour vérifier le sens de certains mots ou élucider certaines références du texte.
  • Le temps de passation est de 30’.
 

Analyse du texte (5 à 7') :

 
  • Une courte introduction situe l’auteur, énonce le thème, la thèse ou l’idée directrice du texte et présente son plan.
  • Le candidat analyse ensuite de manière objective la façon dont l’auteur organise sa réflexion ou développe sa stratégie argumentative : structure de l’argumentation (unités de sens repérables par les paragraphes, les mots de liaison, les reprises lexicales…), thèses en présence, principaux arguments, nature du plan (analytique, dialectique, comparatif…).
  • Dans son analyse, le candidat doit étudier les procédés rhétoriques (fonctions du langage, caractères particuliers du vocabulaire et du système énonciatif) capables de mettre en valeur une stratégie de conviction ou de persuasion.
  • Une transition claire et rapide marque le passage au commentaire.
 

Commentaire (15') :

 
  • Le candidat choisit dans le texte un thème et expose à son propos un commentaire argumenté.
  • L’introduction commence par justifier l’ancrage du sujet dans le texte puis présente la problématique retenue et le plan qui sera suivi.
  • Le développement (en 2 ou 3 parties équilibrées) peut être dialectique ou analytique. Il est étayé d’arguments et d’exemples variés et précis qui doivent permettre au candidat de manifester sa culture et sa personnalité.
  • Une conclusion apporte une réponse à la problématique initiale, formule éventuellement des hypothèses plus larges voire des interrogations nouvelles.

Entretien (10') :

 
  • Le candidat répond aux questions de l’examinateur.
  • Celui-ci peut solliciter un approfondissement de tel point du texte, réclamer un éclaircissement de tel propos tenu par le candidat ou souhaiter une définition de vocabulaire.
  • L’examinateur peut aussi, par un jeu libre de questions, souhaiter s’enquérir des connaissances du candidat et disposer d'une vision plus générale de sa personnalité.

EXEMPLE

 

Précis de culture générale

Voir sur Amazon :

Culture scientifique